comment porter une jupe crayon quand on est ronde

La jupe évasée se décline en plusieurs formes et longueurs, voyez comment choisir pour mettre en valeur vos formes.

Quand on a de petites rondeurs, l’idéal est d’opter pour une jupe longue. Mais attention, toutes les jupes longues ne se valent pas et il faut faire attention à ne pas surcharger sa silhouette. En fait, ils ne doivent pas être trop serrés ou trop flottants. Préférez la jupe longue droite qui ne définit pas la forme et cache les cuisses et les hanches. Si vous êtes petite, évitez les robes longues et optez pour des robes qui atteignent vos chevilles ou vos mollets. Au fait, cette coupe est très à la mode !

Quelle morphologie utiliser ?

Petite, grande, maigre ou ronde, tout le monde peut se permettre de porter la jupe crayon. A une condition : accepter de dévoiler vos formulaires ! Cette pièce iconique va de la taille aux genoux, soulignant les courbes de nos hanches. Si vous êtes petite, préférez les talons. Cette jupe a tendance à contenir de petits modèles. Pour les plus ronds, les jambes et les chevilles ne doivent pas être complexes.

Sa principale qualité : affine la taille et allonge les jambes.

Qu’est-ce qui sort quand tu es rond ?

Choisissez bien votre coupe, sinon vous pourriez avoir l’effet inverse. Vous pouvez avoir une morphologie O, H, A et ne savez pas quelle jupe vous convient pour vous démarquer ?

Déjà, le petit rappel sur la MORPHOLOGIE EN O

La montée en puissance dans les années 40

Dans les années 40, l’incontournable jupe n’était pas tout à fait ce qu’elle est aujourd’hui. S’arrêtant sous le genou, la jupe crayon est loin d’être une jupe «sexy». Afin de ne pas gêner les mouvements, la jupe crayon avait une grande ouverture de 15 centimètres dans la partie inférieure du dos. Il dévoile, légèrement, le corps, sans trop le couvrir, ni trop le montrer : c’est le juste milieu, mais celui qui contribue à la féminisation.

Dans les années 60, les femmes du monde entier ont dit adieu aux jupes très longues, car c’est la période qui a marqué le grand succès des minijupes. La jupe crayon se fera alors peu à peu oublier. Mais dans les années 80, le succès de cette jupe intemporelle connaît un regain. Considérée comme le symbole de la femme active, elle sera catégorisée comme un élément privilégié de la femme au pouvoir.

Le blazer, l’allié de choix

S’il y a un vêtement qui se marie parfaitement avec toutes les formes de jupes, c’est bien le blazer ! Il a l’avantage d’être un caméléon et de s’adapter à tous les styles. Avec une jupe très classique pour un look working girl, une jupe en jean pour un style casual chic ou pour structurer un look avec une jupe évasée, c’est l’allié idéal !

Il ne faut pas forcément choisir le noir, au contraire, il faut savoir s’amuser avec les couleurs et apporter de la vitalité à ses looks, surtout cette saison.

Entradas Similares

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *