Comment bien s’habiller pour les nuls

Vous passez la plupart de votre temps au bureau, que vous soyez salarié ou indépendant. Il ne vous viendrait pas à l’esprit d’être mal habillé pendant 8 heures (au moins) sur 24, n’est-ce pas ? Bien sûr, le travail à domicile permet plus de latitude dans le choix des vêtements. C’est une chance. Mais il arrive un moment où l’on a des rendez-vous à prendre ou des personnes à rencontrer, même en freelance. Votre tenue n’en sera que plus essentielle. N’oubliez pas que votre interlocuteur se fera une opinion sur vous en une seule seconde. Vous n’avez pas le choix, vous devez toucher la cible au premier regard. C’est là que votre style entre en jeu. C’est l’expression de vous-même, de qui vous êtes et de ce que vous voulez envoyer dans le monde. Votre style personnel est votre meilleur allié.

C’est la même chose, et même plus, quand on travaille pour une entreprise. Et ceci indépendamment des codes vestimentaires appropriés. Vous vous devez d’être propre et de renvoyer la meilleure image de vous-même. C’est aussi avoir la capacité de créer un style personnel et conscient. Là encore, vos collègues et interlocuteurs se forgeront une image de vous en une seconde. Autant de raisons d’accorder une attention toute particulière à votre tenue et à votre style.

COMMENT S’HABILLER EN FEMME POUR L’OKTOBERFEST

Les femmes portent ce qu’elles veulent parce que… « Qui dirige le monde ? Les filles!’ Mais s’ils veulent s’immerger dans la culture populaire allemande et s’habiller comme les Bavarois d’autrefois, ils porteront le dirndl. Ce qui dans le dialecte bavarois signifie une fille et la robe que les femmes portent à l’Oktoberfest (c’est à quel point cette tenue est profondément enracinée dans la culture locale).

Costumes

  1. Votre but ultime devrait être de posséder 3 costumes. Le premier sera bleu marine ou gris, éventuellement avec des rayures très fines et une matière de poids moyen, donc utilisable en toutes saisons. Chacune de ces couleurs fonctionnera dans un cadre social. Votre deuxième costume sera de la couleur que vous n’avez pas choisie la première fois. Le troisième sera noir, non pas pour les funérailles, mais pour les dîners d’affaires. Si vous travaillez dans un domaine où le costume est la norme, il vous en faudra certainement plus que 3. Une fois que vous aurez les bases, vous pourrez passer à des choses plus distinctives (différentes matières, rayures, couleurs…)
  2. Un vrai gentleman porte une pochette de costume. Rien d’extraordinaire, il suffit de le plier en un carré pour qu’il sorte de la poche d’environ 1 cm.
  1. Ne portez pas de manches trop longues ou trop courtes. Encore une fois, ils doivent dépasser d’environ un pouce de la manche de la combinaison.
  2. Les polos ne sont pas des chemises ! Les joueurs de polo les portaient car le fait que le col soit boutonné lui permettait de ne pas bouger dans tous les sens.
  3. Si tu déboutonnes ta chemise, enlève ta cravate ! Vous pouvez porter un costume sans cravate – il suffit de demander à Obama – mais le combo chemise/cravate déboutonnée a l’air négligé.
  4. Déboutonnez le premier bouton, vous pouvez, le deuxième aussi en général, mais n’enlevez le troisième que pendant vos discothèques !

Idée de tenue élégante pour un homme invité à un événement spécial comme un mariage

A. Avantages et inconvénients du t-shirt

Étant une personne optimiste, je considérerai avoir les points forts de cette pièce (1) avant d’en souligner les faiblesses (2)

  • Une pièce intemporelle : si au moment de finaliser l’achat, on se pose parfois la question de dépenser une telle somme en se demandant si on ne sera pas ridicule assez vite dans quelques mois avec le vêtement entre les mains, ce n’est pas le cas du T-shirt, et ça le prouve. En fait, ce n’est pas une tendance passagère, mais un mouvement à long terme. De plus, il y a fort à parier que si on le voit moins l’année prochaine, on le retrouvera très vite, car de par ses caractéristiques c’est un hit assuré. A condition bien sûr d’en choisir un de qualité ! C’est un basique à intégrer dans un dressing.
  • Une pièce pratique et confortable : on a tous une panoplie de vêtements qui restent au placard car on a la flemme de se poser 10 000 questions quand on les enlève pour savoir comment on va s’habiller leur. L’avantage de la surchemise est qu’elle est généralement la seule pièce que l’on peut saisir rapidement en marchant dans l’allée pour l’enfiler avant de sortir, sans avoir à passer 3 heures à travailler son style. 🇧🇷 C’est un avantage non négligeable ! Et vous n’aurez même pas l’air négligé (ce qui n’arrivera pas avec une chemise plus classique). De plus, grâce à ses multiples poches, il vous permet d’emporter de nombreux objets avec vous ! Enfin, la surchemise est confortable, contrairement à certains vêtements que l’on porte « pour le style », mais que l’on n’apprécie pas forcément pour le confort.
  • Une pièce polyvalente : c’est généralement le type de pièce que l’on peut réutiliser dans bon nombre de nos garde-robes, selon notre humeur et nos envies. D’ailleurs, il s’intègre dans plusieurs looks, il peut se porter avec un t-shirt, une chemise, un pull, sous un manteau. Il peut être utilisé ouvert ou fermé avec des boutons, il permet de jouer avec les volumes. Nous avons une profusion de matières, pour les styles les plus variés !

Entradas Similares

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *