ne pas porter de sous vetement femme

Dans le passé, les femmes qui ne portaient pas de sous-vêtements étaient présentées comme des prostituées. Pourtant, le monde a changé et certaines femmes l’avouent sans hypocrisie.

Ainsi, environ 80% des femmes européennes ne portent plus de sous-vêtements pour se sentir à l’aise et sexy. Porter des culottes ou des sous-vêtements devient une option et non une obligation.

sous-vêtements pour l’hygiène et l’intimité

Les vêtements sont également utilisés pour des raisons d’hygiène. C’est en quelque sorte un filtre pour protéger vos parties intimes : ainsi, vous pourrez enlever les salissures de votre peau ou encore absorber l’humidité (le sous-vêtement est un véritable bouclier !).

Autrement dit, les sous-vêtements viendront protéger l’anatomie, de l’homme ou de la femme, au fil des saisons. Il servira de barrière protectrice contre les éléments extérieurs : en hiver il apportera de la chaleur et en été il absorbera la transpiration éventuelle, mais il pourra également conjurer le risque de certaines infections. En effet, il protégera contre les contaminations extérieures telles que les champignons, les bactéries ou autres salissures environnementales.

Éviter les problèmes d’hygiène

Les coussinets en daim du short sont faits de matériaux spéciaux qui facilitent la transpiration. Et grâce aux traitements antibactériens, on évite également les problèmes d’irritation, car l’humidité due à la transpiration est fortement réduite.

Soulagement des douleurs aux épaules et au cou

Ne pas porter de soutien-gorge, dans certains cas, prévient les douleurs aux épaules et au cou. En fait, certaines femmes ressentent des douleurs importantes à l’épaule ou au cou à cause du port d’un soutien-gorge qui a tendance à remonter, qui couvre mal la poitrine ou qui est trop étroit. Arrêter de porter ce sous-vêtement peut faire l’affaire, tout comme choisir un soutien-gorge bien ajusté.

Porter un soutien-gorge trop serré peut ralentir le flux sanguin vers les muscles de la poitrine et du dos. Par conséquent, ne pas en porter (au lieu d’en porter un serré) peut favoriser une bonne circulation sanguine. Cela peut être remarqué plus rapidement chez les femmes aux gros seins que chez celles aux petits seins. La raison est simple : les sous-vêtements qui soutiennent les gros seins sont généralement plus oppressants que les sous-vêtements qui soutiennent les petits seins. Aussi, le poids des gros seins exerce une forte force sur les bretelles, qui ont tendance à s’enfoncer dans l’épaule pour perturber la circulation sanguine.

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *