Comment savoir quelle saison je suis

Connaissez-vous la méthode colorimétrique des quatre saisons ?

Utilisé par de nombreux consultants en image, attribue à chacun une saison en fonction du teint de la peau, de la couleur des yeux et de la pilosité (cheveux et sourcils).

La colorimétrie, pourquoi ?

Derrière le terme un peu barbare de «colorimétrie» se cache tout simplement l’idée que certaines couleurs nous vont bien et d’autres pas et que pour sublimer notre joli minois il suffit de respecter cette règle de base. Pour être plus précis, aucune couleur ne nous est interdite, mais il faut connaître le ton de chaque couleur qui nous convient. Selon la nuance de notre teint, de nos yeux et de nos cheveux, utiliser la teinte qui lui correspond créera une belle harmonie qui viendra compléter notre teint. Par contre, si on choisit d’utiliser un ton qui ne nous convient absolument pas, on va donner une impression de gris et personne ne veut ça, non ?

Lire aussi : «Comment choisir ses lunettes en fonction de son visage»

Qu’est-ce que la colorimétrie ?

Photo Aashish R Gautam, Unsplash

C’est l’idée que certaines couleurs nous vont bien et d’autres… non. Mais rien ne nous est interdit. Seulement, si on veut montrer notre joli minois, il y a certaines nuances à privilégier, selon la saison qui nous «convient».

Couleurs chaudes et couleurs froides : connaître la différence

A priori, on n’est pas perdu quand on vous dit qu’il existe des couleurs chaudes et des couleurs froides ; mais avez-vous suffisamment de connaissances pour les différencier correctement? En cas de doute, voici les lignes principales :

  • Dans une couleur chaude, on peut voir une pointe de jaune ou d’orange (doré)
  • Dans une couleur froide, on détecte beaucoup de gris ou de bleu (argent/métal)

La théorie des quatre saisons

Si vous lisez des magazines féminins, vous êtes certainement tombé sur un test de genre « Êtes-vous hiver femme ou printemps pour femme ?», vos cheveux et votre carnation et vous classer dans l’une de ces quatre catégories : printemps, été, automne, hiver. C’est très proche du drapé, car là aussi chaque groupe se distingue en préférant le chaud ou couleurs froides, claires ou foncées

Chaque station correspond à une gamme de couleurs. Pour retenir les couleurs qui vous vont, pensez aux couleurs que l’on voit dans la nature pendant la saison qui vous correspond (avec notre bon vieux climat européen bien sûr, si vous habitez en Australie ça marche tout de suite moins). Par exemple, rouge et orange pour l’automne, bleu très froid pour l’hiver, vert anis pour le printemps, turquoise pour l’été…

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *