Quelle est la signification emmanchures

Il existe plusieurs manières de finir les bords d’une couture. Le ciel couvert est le moyen le plus rapide, le plus puissant et le plus efficace. C’est la technique utilisée par l’industrie, mais il faut avoir une surjeteuse et quand on débute, ce n’est souvent pas le cas. Vous pouvez aussi le faire à la main (point de surjet), mais c’est long. Nous allons nous intéresser, dans cet article, au point zigzag.

Il s’agit d’un point zigzag standard pour le ciel couvert.

Qu’est-ce qu’une chemise oversize

Commençons par une définition de la coupe oversize :

Oversize (ou oversized) sont des anglicismes qui signifient « exceptionnellement large ». En pratique, cela signifie que la tenue semble trop grande.

rabattre les mailles

Quand t’as jamais lu ce genre d’explication :

Construction

Ça fait une couture provisoire avec de gros points cousus à la main (le point faufilage). Cette technique vous permet de construire temporairement votre pièce, de vérifier que tout est correct dans les mesures et les proportions. Nous construisons après avoir épinglé et avant de faire la couture finale, avec – de préférence – un fil à faufiler.

C’est l’un des nombreux termes de couture qui sont devenus monnaie courante. Le biais désigne 2 choses en couture (qui finalement se ressemblent) Tout d’abord, il faut savoir que chaque tissu a… une signification. Nous distinguons trame et lisière. Le biais est la diagonale du tissu. C’est donc la partie la plus «douce» et la plus élastique du tissu.

Quelle longueur ?

Le but de cette dernière étape – en plus de finir le bord franc – est de fixer l’encolure et les emmanchures afin qu’elles soient collées au corps et non laissées ouvertes. Le biais ou l’élastique doit donc être légèrement plus petit que la zone où il sera placé. Cette longueur dépend également de l’élasticité du matériau. Nous ne voulons pas de bords béants, mais nous ne voulons pas non plus d’encolures ou d’emmanchures «serrées». Pour éviter cela, ne tirez pas trop sur le biais ou l’élastique lors de la pose, et donc ne le faites pas trop petit par rapport à la surface à couvrir.

Il est important de connaître la longueur à l’avance si le biais ou l’élastique est fermé/lacé avant l’installation. Cela est nécessaire, par exemple, pour une bonne finition sur le biais au niveau des coutures (voir ci-dessous). Pour un biais, je réduis généralement sa longueur de 2 à 4% par rapport à la longueur de la zone à recouvrir et n’oublie pas d’ajouter les marges de couture nécessaires à sa fermeture avant pose (2 cm en général).

Entradas Similares

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *