Pourquoi on a des grosses cuisses

Voir ce post sur Instagram

2- Quels sont les causes et facteurs aggravants de la rétention d’eau ?

Il existe plusieurs causes à la rétention d’eau. Certaines sont congénitales, d’autres surviennent à des moments précis de la vie et, enfin, certaines ne sont que des facteurs favorisant le phénomène de rétention d’eau. Nous citerons ainsi les causes les plus fréquentes, à savoir :

  • Insuffisance veino-lymphatique : elle est souvent héréditaire, touchant aussi bien les hommes que les femmes. Un mauvais retour veineux peut entraîner une rétention d’eau et donc un œdème dans le bas du corps (cuisses, genoux, jambes, chevilles).
  • Les fluctuations hormonales : certaines hormones féminines stimulent la rétention d’eau – par exemple dans le cas de l’hyperœstrogène, qui survient souvent pendant la grossesse ou la périménopause.
  • Certains médicaments : antihypertenseurs, anti-inflammatoires, corticoïdes ou une pilule contraceptive inappropriée peuvent favoriser la rétention d’eau.
  • Certaines maladies : pathologies rénales, cardiaques, veineuses ou thyroïdiennes peuvent provoquer une rétention hydrique.
  • Une mauvaise alimentation : on sait qu’une consommation excessive de sel et d’aliments salés peut augmenter la rétention d’eau. La cause est le sodium, qui «capture» naturellement l’eau.
  • Chaleur : provoque la vasodilatation et donc la porosité des vaisseaux sanguins et lymphatiques.
  • Vêtements serrés : le port de vêtements ou de chaussures trop serrés (waders, bottes, pantalons serrés) peut gêner la bonne circulation des fluides vitaux et donc augmenter le phénomène de rétention d’eau au niveau des cuisses et des jambes.
  • Positions statiques : assis ou debout (en plus du pas). L’immobilité ralentit le retour veineux et peut donc provoquer un œdème typique de la rétention d’eau dans le bas du corps.
  • Tabac : fumer est extrêmement délétère pour le tonus veino-artériel.
  • La déshydratation : elle ne provoque pas systématiquement de rétention d’eau, mais c’est un facteur favorisant. Le corps n’a pas sa part d’eau, il aura naturellement tendance à en stocker plus !

Conseils pour maigrir des cuisses

Outre le sport, il est également important d’adopter de bonnes habitudes alimentaires si vous souhaitez perdre du poids au niveau des cuisses. Cela réduit la formation de graisse, empêchant la rétention d’eau dans cette zone. Commencez par réduire votre consommation de sel. Pour cela, mieux vaut le cuisiner soi-même plutôt que d’acheter des plats surgelés qui ont tendance à contenir beaucoup de sel. Il est également important de bien s’hydrater, au moins 1,5 litre d’eau dans la journée. Cela facilite le drainage des restes de nutriments inutiles. Les thés verts et les infusions sont également recommandés. Mais surtout, mieux vaut multiplier les repas à base de fruits et légumes, qui sont les principaux alliés des menus minceur. De plus, d’autres techniques accélèrent la perte de graisse au niveau des cuisses, notamment le massage lymphatique qui élimine la cellulite et aide à perdre du poids au niveau des cuisses.

Même après plusieurs mois d’entraînement, la cellulite au niveau des cuisses a tendance à persister. Grâce à la cryolipolyse de la cuisse, ce problème sera éradiqué. C’est un procédé qui permet de perdre du poids après une exposition au froid, plus précisément à une température pouvant atteindre -10°C. L’avantage est qu’il n’a quasiment pas d’effets secondaires et le résultat est garanti. Les cellules surabondantes étant fragiles face au froid, elles se dégradent progressivement grâce à cette technique. Veuillez noter que le résultat n’est pas visible immédiatement après le traitement car le processus durera 2-3 mois après.

Sport et fitness pour affiner ses cuisses

Pour obtenir les meilleurs résultats possibles, il faut pouvoir stimuler un maximum de muscles en un minimum de temps. C’est pour cette raison que la musculation, le cardio fractionné (HIIT) ou encore le Cross-Training sont des activités particulièrement recommandées. Vous pouvez trouver toutes ces activités dans l’une des salles de fitness du Fitness Park avec le potentiel d’augmenter le métabolisme et de raffermir vos cuisses et vos fesses, tout en réduisant votre taux de graisse corporelle. Un métabolisme plus rapide et une plus grande masse musculaire sont de véritables barrières contre les « dérèglements » hormonaux et l’accumulation de graisse. Il peut sembler contre-productif de vouloir se muscler pour perdre des cuisses, mais à moyen et long terme c’est de loin la meilleure solution.

Les habitudes alimentaires jouent également un rôle clé dans le stockage des graisses. Si votre objectif est de perdre du poids, vous devrez évidemment contrôler le nombre de calories que vous consommez, mais aussi faire attention à la qualité de votre alimentation. Il est peu probable que suivre le premier programme de perte de poids qui se présente vous aide à atteindre votre objectif plus rapidement. Il faudra surtout éviter les aliments riches et contrôler la consommation de protéines, de glucides et de lipides. Si vous trouvez qu’il est facile de stocker de la graisse dans vos hanches, vos fesses ou vos cuisses, portez une attention particulière à la consommation de glucides et de graisses de mauvaise qualité. Les aliments transformés sont à bannir et il est fortement conseillé de consommer le plus d’aliments « crus » possible. Les légumes verts, particulièrement efficaces pour réduire l’inflammation, sont à privilégier et idéalement consommés à TOUS les repas (oui, j’ai bien dit à tous les repas).

Entradas Similares

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *