porter les bijoux d’un proche décédé

LE POINT DE VUE D’Anna Cognet, psychologue clinicienne, professeure à l’École des praticiens de la psychologie de Paris et professeure à l’Université Paris-Descartes.

Offrir un cadeau au défunt, une façon de continuer à l’accompagner

4.1/5 – (19 votes)

Considérations religieuses

En plus de ces considérations anthropologiques et psychologiques, des questions religieuses se posent également. L’Église catholique s’est également penchée sur la crémation et la gestion des cendres du défunt.

L’abbé Robert Gendreau, directeur du Service diocésain de pastorale liturgique de l’archidiocèse de Montréal, rappelle, dans un courriel envoyé à Présence, que « l’Église accepte respectueusement les votes des familles demandant la crémation des corps des mort, bien qu’il ait toujours privilégié l’inhumation des corps, car il y a un signe de respect plus tangible et plus clair le symbole du grain jeté en terre dans l’espoir de la moisson à venir, qui est, pour les croyants, un signe d’espérance de la résurrection des morts à la fin des temps».

Sentimental plutôt que macabre

Du Moyen Âge au XVIIIe siècle, les memento mori sont assez macabres, avec de grands coups de crâne et des squelettes effrayants. Nous montrons la mort de manière très crue.

Mais au XIXe siècle, notamment sous l’influence du néoclassicisme et de l’esthétique de l’antiquité que nous apprécions tant, les thèmes de ces objets souvenirs sont devenus plus poétiques, plus allégoriques. Il s’agit aussi de l’évolution de la religion chrétienne : après le Moyen Âge et la Renaissance, on met de moins en moins l’accent sur les restes en décomposition et de plus en plus sur l’immortalité de la lame.

Bijoux de cheveux

Les plus connus sont les bijoux de cheveux où une mèche est placée dans un médaillon. Médaillon nœud pour cheveux © Victoria and Albert Museum, Londres Ces cheveux peuvent également être utilisés pour tisser des bijoux (boucles d’oreilles, corps de bague ou bracelet ancien). Ou pour créer un motif ou des initiales. Médaillon de cheveux tressé © Victoria and Albert Museum, Londres Attention, ces bijoux de cheveux célébraient aussi un être vivant et l’amour que nous avions pour lui. Par exemple, celui d’une mère pour son enfant ou encore d’une jeune femme pour son cher et tendre. Ils ont aussi fait l’objet d’une mode ! Les fashionistas pouvaient commander les leurs sur catalogue… Boucles d’oreilles en cheveux tressés©Photo Les Arts Décoratifs, Paris/Jean Tholance.

Entradas Similares

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *