Comment se vêtir décemment

L’indécence des femmes dans l’habillement est courante dans notre société d’aujourd’hui. C’est vraiment dommage de voir à quel point certaines femmes sont légères dans leur façon de s’habiller. Aucune gêne, aucune pudeur, aucun respect de soi et des autres.

Association de couleurs

Le mariage entre les couleurs des vêtements crée de l’esthétique. Vous devez choisir les couleurs de vos vêtements en fonction de la saison et de la température. Optez pour des couleurs chaudes (jaune, rouge, orange…) lorsqu’il fait froid, tandis que des couleurs neutres et froides (bleu, marron…) sont idéales lorsqu’il fait chaud.

En fait, les couleurs chaudes repoussent naturellement les rayons lumineux (donc la chaleur), tandis que les couleurs froides sont à l’opposé.

Avant les vêtements, le cœur !

Joël 2:13 (BFC) «Il ne suffit pas de déchirer vos vêtements, c’est votre cœur qu’il faut changer..»

Vous il faut faire attention à sa façon de s’habiller, c’est vrai, mais ça ne sert à rien si ton cœur n’est pas transformé. C’est facile de dire que les femmes doivent s’habiller d’une façon et pas d’une autre. Il est facile de dire qu’une telle sœur ne s’habille pas décemment, ou, pour reprendre les mots du verset clé, « pudiquement et modestement ». Mais qu’est-ce que la pudeur ? Qu’est-ce que la pudeur ? Combien de fois reformulons-nous une sœur concernant son style vestimentaire ? Ils disent « Vous ne devriez pas porter ça ! Ta robe est trop courte ! Sans rien lui expliquer. Combien de fois toutes ces remarques ont-elles causé des malentendus, de la frustration et de l’hypocrisie au sein de l’église ? La sœur qui ne sait pas ce que c’est que la pudeur et la pudeur décide de ne porter une jupe longue qu’à l’église !

Habillez-vous modestement

Le Nouveau Testament aborde la question de ce qui convient aux femmes dans deux passages, 1 Timothée 2 :9-10 et 1 Pierre 3 :3-4.

1 Timothée 2:9-10 dit : Ainsi aussi les femmes, vêtues décemment, avec pudeur et pudeur, ne se parent pas de cheveux tressés, ni d’or, ni de perles, ni de vêtements somptueux, mais de bonnes travaille, comme il convient aux femmes qui professent la piété.

Entradas Similares

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *