Qui peut porter du beige

Pour établir votre colorimétrie, vous devez déjà connaître votre carnation. Avez-vous la peau jaune doré ou plus rosée ? Pour connaître la réponse, rien de plus simple, il suffit de faire un test simple et rapide en regardant les veines visibles sur votre poignet.

Sont-ils bleu/violet ou plutôt bleu/vert ? Dans le premier cas, cela signifie que vous appartenez aux tons froids (aussi appelés été et hiver), et dans le second aux tons chauds (printemps et automne). Maintenant, il va falloir déterminer à quel profil et surtout à quelle saison vous appartenez vraiment.

Le cabas

Indémodable, le cabas est le sac préféré des lycéens et étudiants. Large, profond et aux formes régulières et simples, il peut contenir toutes sortes d’affaires. De nombreux modèles de sacs fourre-tout conçus dans différents styles sont disponibles sur le marché. Pratique et raffiné, il peut être utilisé pour se rendre en cours ou pour les sorties. Les hommes comme les femmes apprécient cet accessoire qui permet de porter de multiples looks. Conçus à l’origine en cuir, on trouve aujourd’hui des cabas en lin, en coton et même en paille, avec de belles couleurs.

Destiné au rangement des fournitures scolaires, le sac à dos peut être porté sur le dos ou rangé à l’aide de sangles. Ce sac d’école traditionnel et intemporel s’est bien modernisé au fil des ans. Très agréable à porter, cet accessoire convenant aussi bien aux hommes qu’aux femmes possède plusieurs poches de tailles différentes. Cela vous permet de ranger des documents, des cahiers, des agendas, des cahiers, des stylos et d’autres petits accessoires dans différents compartiments. Robuste et généralement étanche, le sac de cours à dos peut être en cuir, en polyester ou en matériaux composites.

Résumé

  • Les bruns – que l’on appelle bruns dans les beaux-arts – sont une famille de couleurs exceptionnellement riche. Quelques variantes : cacao, noisette, cannelle, beige, sépia, fauve, café, café au lait, tabac, bistre, bitume, bronze, pécan, …
  • Le marron est une couleur peu appréciée, comparée au noir, considéré plus noble. La force du marron est son ancrage à la nature et à la matière. C’est la couleur de la terre, des troncs d’arbres, de nombreux animaux, …
  • Le marron est une couleur souvent mal utilisée. Tout simplement parce qu’il est hors de nos références, basé sur l’arc-en-ciel : les pures couleurs célestes, avec lesquelles il se mélange moins harmonieusement. Pourtant, c’est une couleur essentielle dans de nombreuses garde-robes : chaussures, sacs, bracelets de montre, … et qui fait partie intégrante de beaucoup d’entre nous, à travers les yeux, les cheveux, les verrues, …
  • Tout le marron est un ajout d’orange et de gris. Ce sont les nuances d’orange et les dosages qui créent la diversité des nuances de brun. Cet article explique comment toutes les nuances de brun sont construites.
  • Pour mieux utiliser le marron :
    • il y a 4 façons de faire des tons avec du marron
    • les marrons se combinent naturellement avec d’autres nuances de couleurs qui contiennent du gris comme lui, notamment le jaune comme la moutarde, le froment, le daim, la paille, le beurre, … ou rouge comme la brique, le carmin, la garance, la framboise, ou leurs intermédiaires comme le violet, le pamplemousse, l’anis … Viennent ensuite, car plus loin, les verts comme le mélèze, la mousse, l’olive, l’asperge , avocat… ou magenta comme Byzantine, orchidée, violet,… A choisir selon la nuance de brun.
    • la couleur opposée au marron, celle qui crée plus de contraste et donc plus de déséquilibre est le bleu.
    • Pour mieux associer le marron à une couleur vive, quelle qu’elle soit, c’est plus harmonieux :
      • envie d’ajouter une 3ème couleur qui fasse le lien, plus précisément celle entre les 2. Ce post fournit tous les repères.
      • que ce soit pour jouer avec les volumes ou les matières, pour compenser le déséquilibre entre la matité du marron et la luminosité de l’autre couleur. Si nous voulons obtenir quelque chose d’équilibré…
  • il y a 4 façons de faire des tons avec du brun
  • les bruns se combinent naturellement avec d’autres tons de couleurs qui contiennent du gris comme lui, notamment des jaunes comme la moutarde, le froment, le daim, la paille, le beurre, … ou des rouges comme la brique, le pourpre, la garance, la framboise, ou leur type intermédiaire violet, pamplemousse, anis… Viennent ensuite, car plus loin, des verts comme le mélèze, la mousse, l’olive, l’asperge, l’avocat… ou des magentas comme le byzantin, l’orchidée, le violet,… A choisir selon la nuance de brun.
  • la couleur opposée au marron, celle qui crée plus de contraste et donc plus de déséquilibre est le bleu.
  • Pour mieux associer le marron à une couleur vive, quelle qu’elle soit, elle devient plus harmonieuse :
    • envie d’ajouter une 3ème couleur qui fasse le lien, plus précisément celle entre les 2. Ce post fournit tous les repères.
    • que ce soit pour jouer avec les volumes ou les matières, pour compenser le déséquilibre entre la matité du marron et la luminosité de l’autre couleur. Si nous voulons obtenir quelque chose d’équilibré…

Jogging

Le jogging est aussi particulièrement populaire. chandail. Nous choisissons des modèles amples, serrés autour des chevilles ou droits, selon votre préférence.

Couleurs tertiaires

Les couleurs tertiaires sont le 3ème groupe majeur de couleurs présentes dans le cercle chromatique. Chaque couleur tertiaire résulte directement d’un mélange d’une couleur primaire et d’une couleur secondaire.

  • Rouge orangé résultant d’un mélange de rouge et d’orange
  • Jaune orangé résultant d’un mélange de jaune et d’orange
  • Rouge violacé résultant d’un mélange de rouge et de violet
  • Bleu violacé résultant d’un mélange de bleu et de violet
  • Vert bleu résultant d’un mélange de bleu et de vert
  • Vert jaune résultant d’un mélange de jaune et de vert

Entradas Similares

Deja una respuesta

Tu dirección de correo electrónico no será publicada. Los campos obligatorios están marcados con *